En ce début de 2021, ma petite voix me souffle : et si de cette maison, tu faisais une maison du bien-être? il y a déjà quelques temps que j’ai posé l’option: écouter la guidance intérieure alors je pose des actions dans cette direction.

  • OUI le P.L.U.  le permet, déjà je suis dans la bonne direction, merci.
  • Obligations possibles: des places de parking, OUI  la configuration des lieux le permet. MERCI
  • Établissement recevant du public? Ah tiens, je renoue avec des trucs rencontrés précédemment: direction d’école, organisation d’évènements, comme quoi, toutes les expériences sont utiles un jour.

Et volià qu’apparait dans mon champ de vision, outre les mesures de sécurité incendie, celles concernant l’accessiblité aux handicapés -sous-entendu physiques, puisqu’à ce jour, il me semble que nous avons des années de retard, puisqu’aux grands dieux, nous n’avons pas encore établi de normes pour les handicapés de l’AMOUR que nous sommes.

La séance au sein de la Chapelle des guidances, de ce jour et puis les rencontres de ces derniers jours qui m’ont fait plus que frémir, me conduisent à parler de ce que je vis, de ce qui se manifeste sur mon écran, tout en sachant que cela n’est que le reflet de ce qui se joue à l’intérieur.

Aujourd’hui est encore le jour du bal costumé

. Chouette, c’est comme si c’était toute l’année CARNAVAL.

Confinement, pas confinement on s’en fout ! on se déguise et on fait la fête

Et qu’importe si on ne peut pas trinquer réellement, de toutes les façons, c’est garanti, on trinquera d’une autre manière.

Souffrances intérieures, soyez les bienvenues!

Maladie, handicap, pauvreté, isolement, relations difficiles, deuils, et si tout cela n’était qu’une belle CRÉATION pour nous valoriser auprès de nos semblables, pour exister à leur regard, pour quêter des miettes de reconnaissance, d’AMOUR  tout simplement.

Ici n’est décrit que le rôle de la VICTIME, la pointe du triangle inversé de Karpman.  Ce rôle que valorise    grandement la société que nous créons à chaque instant.

Sommes-nous du côté des BOURREAUX-PERSÉCUTEURS

qui roulent trop vite et ne respectent rien ni personne

qui violent, qui tuent, qui polluent, qui détruisent

Sommes-nous du côté des SAUVEURS

qui installent des places de parking pour handicapés

qui rendent  les lieux accessibles aux fauteuils roulants

qui instituent des distributions de repas, des restaus du coeur

qui ont  créé la sécurité sociale, l’allocation chômage, et bientôt, pourquoi pas, le revenu universel

C’est certain, c’est une véritable prise de tête, et donc  pas surpenant que d’aucuns aient rebaptisé ce triangle , le triangle infernal. Pas simple en effet de savoir à quel moment nous sommes l’un ou l’autre de ces personnages.

Et peut-être bien que là n’est pas forcément la question , puisque

PAR ESSENCE ,NOUS SOMMES LE TOUT.

 

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email